Crise, un changement comme un autre ?

Crise, un changement comme un autre ?

La crise, est-ce un changement comme un autre face au stress ?

Le changement nécessite des adaptations qui, trop répétitives, épuisent les individus et augmentent le stress.

Selon Combalbert (2005), « la crise peut se caractériser par « une situation sortant du cadre habituel des incidents connus, avec la nécessité de prendre en urgence des décisions stratégiques et d’organiser ».

Le stress émane d’une évaluation de la personne de sa capacité à faire face à une situation.

Une crise est, par définition, une situation où les changements sont rapides, importants, incertains pouvant nécessiter régulièrement d’autres changements. Elle donne de nombreuses occasions de douter de ses capacités à faire face aux situations et par conséquent, augmente fortement le niveau de stress.

Certains diront qu’ils « avancent mieux sous stress », et pourtant…

Contrairement à certaines idées reçues, le stress à fortes doses est délétère pour tout le monde. Il empêche de rester objectif et de trouver les solutions les plus adaptées.

Différentes modélisation tels qu’en Process Com (Taïbi Kahler) ou MBTI ont fait ressortir des réactions différentes en fonction des personnes et du niveaux de stress qui ne sont, d’ailleurs, pas toujours interprétées comme tel.

Ces réactions face au stress sont intéressantes à connaître pour soi mais également dans nos relations (manager, recruteur…). Nous pouvons nous rendre compte, par exemple, qu’une personne qui semble maîtriser la situation par son calme ou son dynamisme peut être, en fait, en situation de stress très élevé ne lui permettant plus de réfléchir normalement.

En conclusion

Une crise semble pouvoir être assimilée à un cumul de changements pouvant démultiplier les sources de stress et élever son niveau en modifiant le comportement et les performances des personnes.

Comment faciliter le changement ?

Prendre conscience de la surcharge que le changement peut engendrer est déjà un premier pas dans l’apaisement. Le relationnel peut en être amélioré et les solutions pourront se trouver plus facilement, seul ou avec son entourage.

Différents outils existent pour réguler son stress tant en terme de gestion du temps que de détente ou d’apaisement interne (cohérence cardiaque, méditation…).

Le coaching privilégie l’introspection permettant de se retrouver pour avancer en pleine conscience, faire des choix, se focaliser sur les réelles priorités.

L’accompagnement d’un coach professionnel ou personnel peut s’avérer nécessaire alors que la personne n’arrive plus à réfléchir objectivement, a des doutes sur les décisions à prendre, somatise…

Sans apporter de conseil, le coach peux aider, à réguler la dose de stress et permettre une prise de décisions plus adaptées à la situation de chacun.

Pour aller plus loin…

L’intelligence collective est une réponse parfaitement adaptée aux situations complexes faisant appel aux ressources de chacun… Mais, nous pourrons aborder le sujet dans un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.